Alexandre Feige
Alexandre Feige,
fils d'un fermier de Combloux vers 1895

Alexandre Feigedétails - Acte de naissance à Combloux

Alexandre Feige

La pendule borne, portant le nom de Feige à l'intérieur

 

 

 

 

(Joseph) Alexandre Feige
Né le 24.02.1839, le 29.07.1896 à 57 ans

Arrière grand-père d'Yves
36

Alexandre Feige est né à Combloux (Savoie) en 1839, fils de Jean-Michel Feige, laboureur, et de Marie Hélène Jacquet Clerc, marié 3 fois et qui a eu 12 enfants. 
Ses parrains et marraines s'appelaient Charles-Joseph et Marie-Thérèse Seigneur, laboureur et cultivatrice
Comme souvent dans les pays de montagne (cf l'histoire de Louis Rougier), l'aîné des fils, François Feige, a émigré à Paris, est devenu artisan, fabriquant et marchand de chemises. Il a fait venir à Paris tous ses frères et surs; dont Alexandre, qui travaillait dans la chemiserie de son frère (comme par exemple Jean Feige, "coupeur chemisier", et Marc Feige, "fabricant de chemises").


Notamment Marc Feige a eu un fils Charles qui était resté en relations avec les Cordelle. Mme Charles Feige vivait à Précy-sur-Oise en 1941. Elle avait eu une fille Suzanne (1907-1939).

Alexandre s'est marié le 14 janvier 1870 (à Paris ?) avec la parisienne Léonie Tourte. Ils vécurent à Paris et Sèvres où Alexandre est mort en 1896.

On a conservé une pendule - borne (avec mouvement de Lenoir du 18ème siècle) portant gravé à l'intérieur, le nom de M. Feige.
 
Voici les 5 enfants d'Alexandre Feige et de Léonie Tourte
  • Henri 1871 - 1889, l'aîné, mort à 18 ans d'une maladie cardiaque
  • Marie 1876 - 1877, morte en bas-age du croup (diphtérie)
  • Marie-Hélène 1878 - 1971, Bonne Maman, grand mère d'Yves
  • André 1881 - 1914, ingénieur chimiste, il a vécu au Portugal, mort pour la France le 6 août 1914 à Saint Mihiel, au début de la Grande Guerre. Sa sur Hélène lui était très attachée.
  • Thérèse, née le 20 janvier 1884 à Sèvres, morte en 1972, "Tété", une grande-tante d'Yves.
    Mariée une première fois le 1er février 1905 à Georges Bidel (1874 - 1909), un normand, polytechnicien, ingénieur des Mines, tué par une chute de pierre dans la mine de Bruay en 1909. Georges Bidel était de la promotion du grand-père d'Yves Louis Cordelle, le mari d'Hélène Feige, et proche d'un ami de Louis Cordelle: Monsieur Lion, qui était aux Chemins de Fer du Nord, et père de René Lion, médecin retraité au Brulat du Castellet, et de Maurice Lion, tué mystérieusement pendant la guerre de 39 - 45. Tous deux étaient des amis des parents d'Yves.

    Thérèse et Georges Bidel ont eu deux enfants : Yvonne (épouse Liebaut, mère de Jean-François et de Jean-Yves) et Gillette (épouse Jenny, mère de 7 enfants).

 
Après la mort de Georges, Thérèse s'est remariée en 1919 avec Pierre Dupuis (ami de la famille, qui a fait toute la guerre de 14 - 18). Ils ont eu deux enfants :

  • Antoinette, épouse Margottat, 4 enfants et de nombreux petits enfants
  • Jean Dupuis, 4 enfants et de nombreux petits enfants

Pierre Dupuis, caissier à la banque de France, est mort en 1943. Ils habitaient 2, avenue Dode de la Brunerie, près de l'appartement du 6 où a vécu Bonne Maman (Hélène Feige - Cordelle). Ils allaient souvent en vacances à Coutainville, près de Coutances (une habitude qui leur venait probablement de Georges Bidel, normand).  


Retour accueil