50

Une histoire de la famille d'Yves Cordelle: Jean Cordelle (1898-1984), Simone Hausermann (1898-1987), et leurs enfants,
depuis leur mariage en 1920 et jusqu'en 1927 (départ en Argentine)

Retour Accueil


Jean Cordelle et Simone Hausermann se sont mariés à Paris en novembre 1921 (page 388).

Jean faisait son service militaire - 2 ans à l'époque - au Régiment du Génie des Chemins de Fer à Tours (voir page 511-service militaire de Jean Cordelle en de sept 1920 à sept 1922). Ils se sont alors installés à Tours, au 5, rue de la Barre, dans le centre ville, là où leur premier enfant François est né le 7 novembre 1921 (voir page 51).
Pendant l'allaitement de François, Simone a été à nouveau enceinte et leur 2ème enfant, Michel, est né à Paris le 10 décembre 1922
chez Marguerite Hausermann ou Nany, la mère de Simone. (voir page 513, 1923, séjour à Tours). Simone était alors très fatiguée par ses 2 grossesses successives.   

En 1921, ils ont eu l'occasion de visiter les châteaux de la Loire, avant la naissance de François. (voir page 512-les Châteaux de la Loire)

A la fin du service militaire (fin septembre 1922), ils sont restés à Tours 1 an de plus, Jean ayant été embauché aux Chemins de Fer de Paris à Orléans, comme jeune ingénieur. (voir page 514, 1923, le chantier Chemins de Fer du pont de Grammont à Tours)

En octobre et novembre 1923, ils ont été dans le Midi visiter les Dessus. Gabriel Dessus, ingénieur du Génie Maritime et camarade de l'X de Jean Cordelle, s'était marié (voir page 389) avec Suzannette, la jeune soeur de Jean Cordelle. Gabriel (Tonton ou Oncle Gaby) était probablement à Toulon, en poste à l'Arsenal. (voir page 515, 1923, voyage dans le Midi avec les Dessus)

En 1923, Jean Cordelle a été embauché à la Société Hersent, grande entreprise de Travaux Publics (et surtout maritimes), où son beau-père Eugène Hausermann était directeur technique, on l'appelait Daddy. Jean a été alors envoyé à Cherbourg sur le chantier de la digue des Flamands, dans le port de Cherbourg. (voir page 531, 1924-1926, chantiers à Cherbourg)

Leur installation à Cherbourg a duré de 1923 à 1926. (voir page 53, 1924, séjour à Cherbourg) et
(voir page 532, 1925-26, quelques photos de navires de guerre).

Après Cherbourg, Jean Cordelle a été envoyé en 1926 pour 2 ans au chantier des appontements de Grattequina, sur la Gironde, près de Bordeaux. (voir page 551, 1927, chantier des appontements de Grattequina, et photos de navires de guerre)

La famille Cordelle s'est alors installée au château de Grattequina. (voir page 55, 1927, séjour au château de Grattequina à Blanquefort
Les photos montrent leur belle maison, au milieu des vignes, les deux enfants avec le chien. Simone aimait beaucoup les chiens, elle en a eu plusieurs dans sa jeunesse, et plus tard au Brûlat du Castellet.         

Toutes leurs vacances se passaient naturellement au château de Vierville où les Hausermann (Eugène "Daddy" et Marguerite "Nany") recevaient leurs 3 enfants (Suzanne Chedal-Anglay, née en 1896, Simone Cordelle, née en 1898, et Jean, né en 1903) et leurs petits-enfants.
(voir page 52, vacances 1922 et 23 à Vierville, diverses vues)
(voir page 521, vacances 1922 et 23 à Vierville, les enfants)

(voir page 522, en été 1922, des photos en couleur, mal conservées)
(voir page 54, vacances 1924-27, à Vierville, diverses vues)
(voir page 541, vacances 1924-26, à Vierville, les enfants)

Il y retrouvaient en particulier, avec Jean Hausermann encore jeune homme, les Chedal-Anglay, Georges (Tonton ou Oncle Georges) et Suzanne (Tante Suzon) et leurs 2 garçons, Philippe, né en 1918, et Jean-Pierre, né en 1920. Les 4 cousins Cordelle et Chedal sont visibles sur de très nombreuses photos à Vierville.

Oncle Georges était aussi ingénieur chez Hersent et il a été envoyé à Athènes, pour les travaux du port du Pirée. Il y a donc dans l'album familial des photos de la famille Chedal en Grèce. (voir page 543, les Chedal en Grèce, 1924-26)

En été 1926, Brigitte Chedal-Anglay est née au château de Vierville, (voir page 542, Brigitte à Vierville) son père Georges Chedal-Anglay était alors en Grèce.

Pendant toutes ces années, Daddy et Nany, étaient toujours installés au 123, rue de Longchamps à Paris, tout en passant les vacances à Vierville. En 1922, Daddy a été voir son père Rémy Hausermann, qui résidait à Vertou (près de Nantes) chez sa fille Alice Hausermann-Feuillebois. (voir page 523, voyage à Vertou, 1922). Le 6 février 1924, Daddy est mort, il a été enterré à Vierville, voir page 299, décès de Daddy et page 54 Vierville en 1924-26.

Le 3ème enfant Hausermann, Jean Hausermann, né en 1903, continuait alors ses études à l'Ecole des Travaux Publics à Paris avant de faire son service militaire (vers 1926-27), et d'entrer aussi chez Hersent (d'abord au chantier de Bizerte puis au chantier du Verdon, près de Bordeaux), Il s'est marié en 1928 avec Germaine Saillard. L'album rappelle aussi tous ces événements.(voir page 544, Jean Hausermann).

Voir page 545, les lettres écrites en 1927, par Nany à son fils Jean, qui venait de partir à Bizerte sur un chantier des Hersent, comme premier emploi de jeune ingénieur. Il était fiancé avec Germ
aine Saillard, fille d'un officier en garnison à Cherbourg à l'époque où Jean H. y faisait son service militaire. (mariage en 8-1928)

En 1928, la famille Cordelle est partie en Argentine, à Rosario, envoyée là-bas par la Société Hersent.

Retour Accueil