Suzannette et Gabriel Dessus

389

Suzannette Cordelle, soeur de mon père, Jean Cordelle, s'est mariée le 2 février 1921 à Paris,  avec Gabriel Dessus, un camarade de promotion de l'X de Jean, ingénieur du Génie Maritime. C'était un homme très brillant, très fin, extrêmement intelligent, capable de voir loin dans l'avenir.

On trouvera ci-joint 2 simples cartes postales où sa vivacité d'esprit apparait, ainsi que deux longues lettres écrites à mes parents en Argentine en 1936 (pendant le grèves du Front populaire) et en 1938 (lorsque la guerre menaçait) et dans lesquelles sa clairvoyance se montre extraordinaire.

Suzannette n'a pas eu d'enfant et elle est morte en 1930, quelques mois après ma naissance, de la tuberculose qui la minait depuis toujours (sa soeur jumelle en est morte à 2 ans en 1904, et son père à 39 ans en 1912). C'était ma marraine, que je n'ai donc pas connue, je sais que ce choix a été fait pour lui redonner de l'espoir de vivre, malgré sa maladie. Ce n'est que vers la fin des années 50 que l'on a découvert l'antibiotique efficace pour guérir sans problème cette maladie très contagieuse qui a ravagé les familles pendant des générations.

Gabriel Dessus s'est remarié ensuite avec Colette, veuve de Monsieur Le Mée, et mère de Nicole Le Mée, née en 1921 et future épouse de mon frère François (mariage en 1944). Gabriel et Colette ont eu 3 enfants (Aline, Pascale et Benjamin) et de nombreux petits-enfants.
 


Suzannette vers 1921


Gabriel Dessus, ingénieur du Génie Maritime

1920


à leur mariage, 2-2-1921


Gabriel, vers 1922


Suzannette vers 1921


Suzannette Cordelle, 1920


Jean et Simone Cordelle, au mariage de

Gabriel et Suzannette


Suzannette, vers 1922

 

 

 

 


Suzannette vers 1921


Gabriel et Suzannette, fiancés, à Vierville

1920














 
Retour accueil