Tonton Emile,
vers 1924


(détails) Emile Hausermann au Lycée Saint-Louis en 1882, le 2ème en bas, à partir de la gauche


Contrat de fin d'association entre Emile Hausermann  et Mr Fabre 
pour une exploitation agricole en Tunisie

 Transcription de ce contrat ci contre



















Retour accueil

Emile Hausermann,
 "Tonton Emile"
né le 10 juillet 1875 à Paris, le 3 mars 1950 à Neuilly-sur-Seine
     434
Né le 10 juillet 1875, chez ses parents 26 avenue d'Orléans à Paris
Sorti en 1896 de l'Institut Agronomique de Paris, il était part en 1896 à Bizerte pour gérer une exploitation agricole. Son frère Eugène l'y a retrouvé alors, envoyé par l'entreprise Hersent pour les travaux dans le port de Bizerte. Emile s'est épris d'Henriette Dusticier, divorcée (avec 1 fils Jean) d'un contremaître de l'entreprise Hersent nommé Villatte. Cette liaison a fait scandale, et l'on a envoyé Emile en Argentine (où les Hersent avaient des travaux), et où, isolé, il s'est mis à boire. 


Il en est revenu très malade et est allé au Maroc, accompagné d'Henriette en 1912. Il a commencé en relevant les plans de la ville sainte de Salé, puis s'est installé à Sidi Slimane près de Rabat. Lyautey, qui le connaissait, lui a offert la concession de terres de colonisation, pour les exploiter, puis plus tard les acheter. Il a ainsi créé une très grande exploitation, avec irrigation. Très intéressé par l'amélioration des races animales, il avait croisé des vaches locales avec des Schwitzer Dutch, il a élevé des porcs pour l'usine Olida de Kenitra, ainsi que des moutons. 


Il s'est marié avec Henriette le 11 mars 1924 à Nantes.
Atteint d'un cancer, il est mort à l'hôpital américain de Neuilly sur Seine en 1950.
Son corps a été ramené à Sidi Slimane.
Il a légué à son épouse tous ses biens, qui sont revenus par la suite aux trois enfants de Jean Villatte.


Tonton Emile et Tante Henriette étaient très aimés au Maroc, elle a pu y terminer sa vie après l'indépendance de 1956. Les héritiers, eux, durent rentrer en France où ils avaient acheté des propriétés. 

 


A Azrou, en 1948, Emile et Henriette
Hausermann

A Azrou, en 1948, Tonton Emile, Tante Henriette et maman

"L'an 1899 et le 31 décembre, 
entre les soussignés Monsieur Fortuné Fabre, propriétaire, demeurant à Tunis, 1, rue de Rome,    d'une part
Monsieur Emile Hausermann, ingénieur agronome, demeurant à Tunis,   d'autre part

Il a été d'abord exposé ce qui suit:
Par acte sous seing privé, daté à Tunis le 1er octobre 1898, les sousignés ont contracté une association, aux clauses et conditions dudit acte ayant pour but l'exploitation agricole de l'Enchir Ennali, immatriculée sous le N° 225 - appartenant à la société civile immobilière "La Tunisienne" et dont Monsieur Hausermann est locataire.
Par acte sous seing privé daté à Tunis le 9 août courant, Monsieur Hausermann a sous-loué à Monsieur de Marseul le dit Enchir Ennali aux clauses et conditions de l'acte intervenu entre eux.
Ceci exposé il a été arrêté et convenu ce qui suit:  

1. D'un commun accord, la société existant entre les soussignés, en vertu de l'acte ci-dessus du 1er oct. 1898, est et demeure dissoute à la date de ce jour.

2. Les comptes arrêtés en conformité de ce qui est prévu par l'acte d'association et reconnus exacts par les soussignés, accusent un passif de 15.094 francs20c. entièrement pris en charge par Monsieur Fabre.

3. Par acte séparé Monsieur Hausermann délégue, céde et transporte à monsieur Fabre tous les loyers qu'il aura à encaisser de Monsieur de Marseul, sous-locataire de l'Enchir Ennali, pendant toute la durée du bail. De son côté, Monsieur Fabre prend en charge le loyer dû par Monsieur Hausermann à la Société Civile Immobilière "La Tunisienne" jusqu'à expiration du bail.

4. La différence entre le loyer  payé par Monsieur de Marseul et celui à payer à la Société" la Tunisienne" sera d'abord affectée à éteindre la somme de 15.094,20F représentant le passif ci-dessus, pris en charge par Monsieur Fabre, le surplus, après extinction de ce passif, sera partagé par moitiés égales entre les soussignés.

                         Fait double à Tunis les jours, mois et an que dessus    .    signatures et approbations....