Les Cordelle à Vierville,
entrée de Jean à Polytechnique


 
386

Début 1917, Jean a poursuivi ses études en taupe au lycée Henri IV. Il avait 19 ans, mais en mauvaise santé (probablement encore la tuberculose qui avait déjà emporté son père et une petite soeur), il a été ajourné au conseil de révision. Il ne sera reconnu apte au service militaire que plusieurs années après, en 1921. Pour le moment il a passé le concours de l'X où il a été reçu avec la promotion 1917.
C'est vers 1916 que sa mère a renoué des contacts (voir une carte de maman à Suzannette Cordelle du printemps 1916 et une lettre de Daddy à Bonne-Maman en été 1917) avec la famille Hausermann qu'elle avait connu 7 ans plus tôt au cours du voyage de retour d'Argentine. Elle est invitée à passer quelques jours à Vierville chez les Hausermann pendant les vacances d'été. Les enfants Cordelle et Hausermann, devenus jeunes gens, vont s'y retrouver chaque années à partir de ce moment. Il y avait 2 Suzanne, et on a alors décidé d'appeler Suzannette la soeur de Jean.

 

(Voir les Vérascopes de Jean Cordelle pour l'Ecole Polytechnique (page 3860), Vierville en 1917 (page 3861), et  Vierville en 1919 (page 3862)


A Vierville, les familles réunies en 1917


les trois amies: (1917)

Suzanne H., Suzannette C., Simone H.


Tonton Robert et les 3 amies, à Vierville

1919


Derrière le chateau, Simone et Suzannette

1919


Suzannette, Vierville ?



 


Vierville, les 3 amies et le chien de Simone, (nommé Diabolo?)   1917


jeu de croquet à Vierville   1917

Suzanne, Suzannette, Jean Hausermann et Simone


dans le potager de Vierville

1919
 

une carte postale de Suzannette à Maurice Lion

Suzannette montre sur la photo où elle se trouve, ainsi que Simone  -  8 sept. 1920


Jean à Polytechnique



et son ami, Gabriel Dessus de la même promo

 
Retour accueil