Vacances à Veules-les-Roses et chez les Lion

(voir les photos vérascopes de Jean Cordelle à Veules-les-Roses, partie 1 (page 3851) et partie 2 (page 3852)
385

 

En 1916, les Feige sont allés en vacances à Veules-les-Roses, ils y ont retrouvé des vieux amis (du temps de Louis Cordelle, le père de René et Maurice Lion était peut-être un polytechnicien de la promo 95, voisine de la 94 de Louis Cordelle et Georges Bidel, M.Lion était aux Chemins de Fer du Nord, comme Arsène Cordelle).

Dans les années 70 et 80, j'ai rencontré René Lion chez mes parents au Brûlat, il était aussi retraité dans une maison du Brûlat. Maurice Lion, lui, est disparu tragiquement dans les années de guerre 40-44, en France occupée. Un fils de René (ou de Maurice?) était un X 65, ingénieur à EDF, prénommé aussi Maurice.

 


chez les amis Lion, à Bois-Colombes, p
remière communion de René Lion, on reconnait Jean, Yvonne, Gillette


Maurice Lion à la pêche, Veules-les-Roses


retour de pêche


les deux Suzanne, Cordelle et Lefèvre


Veules les Roses, été 1916,
villa "les Clématites", les Feige, Cordelle, Bidel et Pierre Dupuis en permission 


Veules-les-Roses ?


Veules-les-Roses: les Cordelle, Lion et Lefèvre



Jean Cordelle


partie de cartes


retour du tennis à Veules-les-Roses, de g à d:

Maurice Lion, Jean, Suzanne Lefévre
, Suzanne Cordelle et ?

 
Retour accueil