Lettres de guerre de Maurice Rougier
du 11 avril au 8 mai 1940

Retour accueil

 

Extraits  de la lettre de Maurice Rougier du 11 avril 1940, datée de qque part près de Sedan, adressée à Granie à Cancon

"11 avril
Ma chérie
Je suis content de vos nouvelles d'aujourd'hui, votre tension est normale, c'est parfait et il n'y a pas lieu par suite d'accorder trop de crédulité au penduliste. Tant mieux que vous soyez contente de votre médecin, c'est énorme quand on se soigne, mais surtout faites tout ce qu'il vous dit,

Nous suivons comme vous avec anxiété les évènements, je crois cette fois que Hitler s'est mal engagé et que la riposte sera dure, on cherchait un champ de bataille et il nous l'a donné.
Pour les Polonais internés en Roumanie il parait vrai que beaucoup soient revenus
(ou retenus??) , vous voila bien au milieu de tous vos météques, méfiez vous de la russe.

Je vous envoie ci-joint un extrait du "Temps" concernant les vacances, c'est un projet, mais alors elles n'auraient qu'un mois ou 1 mois 1/2 de grandes vacances. J'ai demandé à Delaret si elles
(Fanny et Claude) pouvaient préparer la 5ème en restant à l'école publique (la communale de Cancon) et en prenant des répétitions de latin et anglais, il m'a dit que c'était exact.
Je vous embrasse ma chérie tendrement
Votre Maurice"

________________________________________________

Extraits  de la lettre de Maurice Rougier du 15 avril 1940, datée de qque part près de Sedan, adressée à Granie à Cancon

Lundi 15 avril
Ma chérie
Reçu ce matin votre lettre de samedi, ça va en effet rudement vite. .....
..... Les nouvelles de Norvège sont bonnes: la moitié
(très exagéré) de la flotte allemnade est au fond de l'eau. Les Anglais ont réussi à poser un champ de mines jusque dans la Baltique (faux) et ils commencent à débarquer. Les informations allemandes que nous écoutons tous les jours ne sont pas bien triomphantes......

_______________________

Extraits  de la lettre de Maurice Rougier du 18 avril 1940, datée de qque part près de Sedan, adressée à Granie à Cancon

jeudi 11 avril
Ma chérie
Je suis ennuyé des nouvelles que vous m'envoyez sur vous, vous savez pourtant que c'est le tube digestif que vous devez vous soigner, vous auriez mieux fait d'aller dans une maison de régime. Enfin ceci n'est rien si votre sommeil est revenu.

Les opérations paraissent se continuer favorablement en Norvège. Bien que les communiqués soient assez discrets, enfin on est à Narvik et leur ligne de communication est fermée, il faudrait maintenant reprendre les autres ports
(cad tous les grands ports de Norvège) où ils sont encore accrochés. Hier nous avons entendu à la radio le discours de Goebbels, quel coup de gueule mes amis! et quels mensonges il fait avaler aux boches!

On vient de m'annoncer que je partais dimanche à mon cours, je suis ennuyé pour ma correspondance au point de vue de l'adresse à mettre. Envoyez moi ça pourtant comme ça:
Mr le Cdt Rougier
Stage des officiers de renseignement
Bureau de garnison
Chalons-sur -Marne
..................

_______________________________________________

transcription  de la lettre de Maurice Rougier du 29 avril 1940, datée de qque part près de Sedan, adressée à Granie à Cancon

lundi 29 avril
Ma chérie
Reçu ce matin votre lettre de samedi m'annonçant votre départ pour le dimanche. Quel voyage! mais vous avez dû voir du pays, toute la Gascogne du sud au nord, est ce joli ? Peut-être avez vous préféré coucher à Agen, c'était peut-être moins fatigant et aussi moins cher qu'un taxi.
(Granie semble avoir été du coté des Pyrénées quelques jours, pour du repos??, pour des vacances avec les enfants ou non??)
Je suis content du diagnostic de votre médecin, bien sûr que ce n'est rien de grave et qu'il faut reprendre confiance en vous. Vous voila rentrée à Cancon avec les enfants, ne vous laissez pas aller à l'énervement, promenez vous détendez vous, voyez Mme.... , sortez à bicyclette sans trop vous fatiguer. A propos ma béca est elle arrivée et dans quel état, on ne m'en a jamais parlé.
Il faudrait peut-être que vous décidiez quelque chose maintenant pour les vacances si vous voulez louer. Si vous avez peur de vous fatiguer vous pourriez chercher une bonne.

Je suis désigné pour un stage d'interprétation de photos aériennes à Meaux du 20 au 28 mai. Je me suis renseigné, vous ne pouvevz pas m'y rejoindre, il faudrait que vous veniez à Paris où nous pourrions nous retrouver, parait-il tous les soirs, mais je crains que ce séjour ne vous profite pas au point de vue santé et puis vous serez seule toute la journée, qu'en pensez vous? et il y a aussi les cocottes que vous ne pouvez laisser seules à Mère si Cécile n'est pas là.
Vite de vos nouvelles et tendres baisers
votre Maurice

_______________________________

Extraits  de la lettre de Maurice Rougier du 1er mai 1940, datée de qque part près de Sedan, adressée à Granie à Cancon

"mercredi 1 mai
Le muguet des enfants est toujours sur ma table, il commence à être un peu fané mais ça peut encore aller. Cette date me rappelle l'an dernier, vous rappelez vous nous avions fait vers la même époque une promenade à bicyclette dans les bois pour en chercher, nous avions failli nous perdre et c'est un chant de coq qui nous avait re
mis sur la bonne route..
...........
nous allons perdre la ..?.. de Rome qui est bien désagréable à notre égard depuis une huitaine, que méditent donc ces macaronis à l'affut de toutes les bonnes occasions. Les nouvelles de Norvège n'étaient pas très bonnes aujourd'hui, les boches avancent sur Trondjheim, mais ce n'est rien de grave, c'est comme en Pologne, une colonne motorisée, sans doute lancée en fléche.

demain matin je fais une petite reconnaissance à pied de 8h àmidi, ça va me sortir un peu, pourvu qu'il fasse beau!
...........

__________________________________________________

Extraits  de la lettre de Maurice Rougier du 4 mai 1940, datée de qque part près de Sedan, adressée à Granie à Cancon

Dimanche 4 mai 1940
....Avant hier, à l'heure où je vous écris habituellement j'étais parti écouter une conférence très intéressante sur le "Rôle de la marine dans l'Empire" faite par un homme éminent M. Moynet ancienchef de cabinet de M. Tardieu, professeur à l'école de Guerre Navale etc.. etc.. Hier c'était à un concert Cortot que nous étions conviés après dîner, on nous y a emmené en voiture, retour à minuit, concert très réussi avec la troupe musicale de l'armée, je vous enverrai le programme demain, il est resté dans ma poche....

.... Les nouvelles de Norvège ne sont pas bien bonnes, que va-t-il se passer à la 2ème phase dont parle Mr Chamberlain dans son discours, les Boches avaient de l'avance sur nous dans cette opération et nous n'avons pas pu intercepter leurs communications suffisamment de sorte qu'ils ont pu amener là bas plus de monde que nous, soit par mer soit par leur aviation de transport.

Mère m'a écrit et me dit qu'elle vous a trouvé bonne mine et plus d'entrain qu'à votre départ, Distrayez vous, lisez, sortez, ne pensez plus à vos histoires dont je ne vous parlerai plus non plus, mais dites moi tout de même comment ça va.....

.... il parait que Lille est une véritable cohue anglaise....

_________________________________________

Extraits  de la lettre de Maurice Rougier du 5 mai 1940, datée de qque part près de Sedan, adressée à Granie à Cancon

....... Les filles doivent être bien contentes, surtout la coquette Fannette, de se faire faire un manteau tailleur, espérons qu'il ne sera pas raté. J'ai profité pour ma part de mon dernier stage pour me faire faire une culotte, elle n'est pas mal réussie mais m'a coûté 800 balles.
..........

__________________________________________

Extraits  de la lettre de Maurice Rougier du 8 mai 1940, datée de qque part près de Sedan, adressée à sa belle-mère à Cancon

"lundi 8 mai 1940
Ma chère Mère
Merci de votre bonne lettre. Je suis content que vous ayez trouvé plus d'entrain à Suzanne, qu'elle continue en tout cas à se soigner, c'est ennuyeux qu'elle ne puisse vous rendre plus de service dans le travail, mais je crois que sa santé est au prix de son repos. En tout cas je suis bien heureux de la savoir avec vous et avec Cécile qui comprenaient son état et l'aidaient en conséquence.
Comment va la jeune Colette qui vient d'être opérée, Suzanne m'en donnera sans doute des nouvelles dans sa lettre que j'espère recevoir demain.
Rien de neuf par ici, c'est ennuyeux que nos affaires de Norvège n'aient pas mieux trourné, c'est sans doute le danger du coté de la Méditerranée qui nous aconduit à arrêter, enfin ce n'est qu'un épisode d'une guerre qui sera sans doute longue et dure.....

Retour accueil